Le zèbreLe matériel de l'expédition  Comment se procurer le livre UN ZEBRE AU SAHARA de Chris Saunier L'auteur Le matériel de l'expédition Le trajet

  En 1980, ce passionné d'électronique met au point l'ancêtre du GPS, mais fonctionnant sans satellites. Pour tester cette ultime trouvaille, il en équipe naturellement sa propre voiture.  Très vite, les résultats dépassent toutes ses prévisions.   Devant le succès obtenu, il décide alors de réaliser un vieux rêve de gosse : traverser le désert du Sahara sans emprunter aucune piste !   Il est encore très loin d'imaginer le rude voyage qui l'attend.   Après deux ans de préparation méticuleuse, il se lance enfin, seul, entre ciel et sable, sans aucun appui ni assistance.  Il n'a alors que 21 ans, mais sa détermination et son enthousiasme le conduiront au plus profond d'un désert où toute vie semble impossible.                       100 % Vécu  

Page d'accueil  Résumé du livre  L'auteur  Lire un chapitre  La vipère a cornes  Le Zèbre  Le matériel  Le trajet  Tempêtes de sable 

De l'eau comme carburant  Conférences, rencontres et dédicaces  Radio  Presse  Internet  Télévision   La tournée au JAPON 

  <= Le site en Japonais   Le modèle réduit   Le courrier des lecteurs  Comment se procurer le livre  Remerciements  Contact

 

 

 

Je viens vous remercier de votre aimable dédicace sur le livre :Un zèbre au Sahara

Passionnée d'aventures (actuellement plus avec des lectures ), votre livre m'a été offert et dès les premières pages je me suis trouvée mise en conditions pour vivre cette aventure (en informatique et en mécanique je suis en maternelle!!!!) Mais les explications techniques simples m’ont beaucoup appris (0,5% du contenu ) mais suffisamment pour comprendre la suite;

Mais des le démarrage de l'aventure au Maroc, les vécus s'intensifient, je me suis retrouvée scotchée aux pages jusqu'a la fin. Juste une petite pause après l’épisode des serpents qui m'a donné la peur au ventre.

Votre humour imagé et très à propos ajoute une note originale à votre livre, il renforce la compréhension d'une manière très concrète (gorge sèche comme du papier journal, cervelle aussi fertile qu'un pot de désherbent etc.. )

Il faut être habité par une immense force intérieure pour arriver à surmonter et à contrôler ses émotions et ses réactions dans des situations aussi extrêmes;

Bravo, il aurait été dommage de garder cette aventure pour vous, merci d'être sorti de l'ombre d'avoir réalisé ce livre qui nous permet de partager vos émotions et de dévorer ces pages sans être mangé par les serpents à cornes!!!!

Dans quelques temps je pense relire votre livre, pas pour l'aventure elle-même mais pour la richesse de son contenu

cordialement

Josette

 

 

 

 

Bonjour,

Pour mes goûts d'aventurier, un ami m'a prêté votre ouvrage "UN ZEBRE AU SAHARA". La lecture des "best seller" médiatiques n'étant pas ma tasse de thé et vu la taille de l'ouvrage j'ai accepté par correction mais sans conviction. La photo du Zèbre en 1ère page de couverture et le résumé sur la dernière ont toutefois éveillé ma motivation. J'ai donc commencé la lecture... puis j'ai dévoré vos récits... la 439ème page mettant fin au plaisir de partager vos périples, j'aurais bien aimer en tourner encore autant ! Votre modestie cache votre talent avéré d'écrivain... Quel régal de découvrir vos aventures imagées avec des comparatifs qui eux m'ont donné pour une fois envi de rire !

Ce n'est qu'un simple point de vue, mais pour moi, tout ce que vous avez vécu, raconté, est fabuleux. C'est beaucoup mieux que la télé que je ne regarde plus depuis très longtemps car il y a bien d'autres choses plus instructives à faire !

Merci de le faire partager, bravo pour avoir réussi la réalisation de cet ouvrage malgré toutes les difficultés que vous avez pu rencontrer et félicitation pour le style de vos narrations... au delà d'être très agréable, c'est une vrai leçon de vie !

Cordialement.

Albert J

 

 

Chris,

J'ai passé quelques heures en votre compagnie tout au long de ce voyage à la fois trépident, excitant et flippant !
Je ne vous cache pas que j'ai du interrompre le voyage après la "vallée des serpents" pour ne le reprendre qu'en Mauritanie. J'ai une telle phobie des serpents que ce passage était insoutenable pour moi au point d'imaginer que ces bestioles allaient traverser le livre ! (J'espère que quelqu'un me le racontera...). Mais en contrepartie, j'ai apprécié tant de passages et notamment ceux où l'on peut donner un vrai sens à la vie... Une vie que vous dîtes "aimer et rendre belle là où ce n'est pas nécessairement prévu". Par exemple, cette brève et si riche relation créée avec cette famille mauritanienne en plein désert... cette joie en effet procurée qui en vaut la peine comme vous dites. J'ai ressenti ce vrai sens des relations humaines que l'on peut vivre dans ce type d'expérience avec des gens d'ailleurs. Je dis souvent, très modestement, que ma profession me permet de voyager sans bouger car j'ai croisé tant de cultures différentes dans mon métier du social. Ces rencontres avec des gens d'ailleurs, exilés, porteurs d'histoires et de cultures autres et si incroyables parfois nous enrichissent.  Cette envie de connaître d'autres horizons qui, comme vous dites, est très probablement lié à notre histoire personnelle. "une jeunesse avec personne réellement autour de soi (même si les personnes sont là) induit cette tendance à se tourner vers les autres". Et puis, cet humour que vous avez en toute circonstance : "cette habitude de toujours rigoler pouvait bien constituer un remède contre notre humanité trop rigide"... comme j'approuve cette dérision face en effet à ce Monde parfois fou !  J'ai adoré le passage du bidon sur le chauffard du 4x4... excellente leçon !!!! ces comportements sont détestables et comme j'ai compris votre réaction face à ce mépris pour la communauté locale, mais pour qui se prennent ces gens là ?
En effet, ce voyage au Sahara est une belle aventure humaine ! Bernard Werber dit : " il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter". Vous avez osé tenter le vôtre et c'est fabuleux ! Tout ceci est révélateur que votre âme est authentique, seine et plein de ténacité. J'ai de l'admiration pour ce vécu peu ordinaire ! Je ne parle même pas de votre impressionnante ingéniosité dans les moments de difficultés, de l'étonnant sang froid que vous gardez et de la maîtrise de la technologie qui me laissent sans voix !  et enfin, il est si vrai sûrement qu'une telle expérience permet de réaliser que "le manque de tout rend certaines choses plus précieuses", Oui, on doit certainement avoir envie ensuite de choses simples auxquelles on ne porte pas assez attention dans nos Sociétés qui se revendiquent civilisées et modernes ! hum... le sommes nous véritablement ? ne sommes nous pas plutôt dépendants de choses matérielles et morales qui nous font perdrent le sens du commun finalement ?  Je vous dis "tout mon respect" et "merci" de nous avoir fait partager ce moment d'une vie qui ne peut que remettre les pendules à l'heure dans l'esprit de chaque lecteur !  Peut-être un jour nous croiserons nous ? ce sera avec plaisir que nous poursuivrons cette discussion... !
Bien à vous.

Catherine

 

 

 

 

 

Bonjour Mr Saunier. 

J'ai reçu votre livre le lundi 16 et je l'ai fini jeudi 19 au matin. Que dire qui n'a été dit par d'autres. Je suis 100% d'accord avec vous sur plein de choses et quelle force pour aller au bout de vos rêves, magnifique histoire et ballade mais pleine d'embûches. J'ai beaucoup ri de vos expressions et de vos solutions aux problèmes rencontrés, la chaise électrique, le coup d'assommer les poissons et j'en passe. Et comme j'avais dit dans un précédent mail, stratosphérique. Je sais, mais tant pis pour les chevilles. En tous cas merci pour ce message d'espoir et cette leçon de vie que vous faites partager, qui est parfois bien mal comprise par certains, ou volontairement, car ça dérange l'ordre établi. Pour finir, je dirais pour ma part que vous pourriez en faire un film. Cela ouvrirait peut être des consciences. Enfin, peut être nous rencontrerons nous un jour et ce sera un grand plaisir car des gens comme vous ne courent pas les rues. Bonne journée a vous.
Gaël

 

 

Bonjour Monsieur CHRIS SAUNIER,
Je viens de tomber par hasard sur un extrait de votre livre. Vous venez sans le savoir, confirmer ce phénomène de concentrations de serpents. Je suis dans le sud Tunisien ou je parcours le désert depuis 3 ans ( recherche sur les anciennes civilisations). Il y a 6 mois maintenant, dans une place similaire a la votre, j'avais vu le sol littéralement grouiller et des centaines de serpents sont apparus. Je me suis enfui illico!  J'ai eu plus de chance que vous, car je n'étais pas ensablé. Quand j'ai raconté cela, tous me disaient que c'était impossible... Effet du soleil, hallucinations etc... 
Mais non ce phénomène existe... Dès mon retour pour quelques jours en France, je foncerai acheter votre livre!
Cordialement

Daoud BEGHOURA

 

 

Bonjour Chris

 

Bravo pour ces moments de vie partagés simplement, des émotions que 99.999% des individus ne connaîtront jamais. Dans nos chaumières nous ne tangenterons jamais l’extrême, mais qu’un autre le fasse et nous le relate afin de nous donner la lueur d’espoir qu’il y a autre chose que nos minuscules problèmes journaliers, c’est « le couronnement de l’exploit ». Un drôle de zèbre et tenace en plus, un jusquauboutiste génial qui nous a fait frissonner pendant 450 pages entre le chaud et le froid . Qu’il se rassure cet hurluberlu ne sera pas oublié de si tôt par ceux qui auront découvert sa prose.

Marcel G

 

 

 

Bonjour Chris

 

Ce livre m'a été offert par un membre de ma famille qui sait que j'aime l'aventure, j'ai moi même sillonné une partie du désert en faisant l'assistance d'un raid moto tout a fait personnel et sans gros moyens et fait le tour du Maroc déjà plusieurs fois mais rien d'incomparable avec ton aventure. 

Je n'ai qu'un regret, c'est de ne pas avoir été ton copilote. C'est tellement fantastique, un autre monde, heureusement que cela existe et que des gens comme toi nous les font découvrir. Mais je pense que si l'on ne connaît pas un peu le sable a l'infini, on a du mal a vivre et surtout a penser les moments de folie que tu as passé, vraiment bravo. Evidement, tout le reste de ma famille a lu ton livre ainsi que des amis, il est devenu un sujet courant. Encore vraiment bravo et surtout garde ta simplicité, le fric ne vaut rien par rapport à tous ces souvenirs, ces rencontres, il n'y a vraiment qu'en Afrique que l'on peut vivre saint d'esprit. J'ai 70 ans et ai pas mal voyagé, si tu repars je  viens avec toi. J'ai maintenant décroché de ce monde de fou et vit dans un trou loin de ce modernisme, loin de cette folie qui n'est pas pire que celle que tu as vécu.

Bravo et félicitation

 

LIVIO  

 

  

Cher chris,

 

J'ai lu avec passion votre livre, le suspens y est partout présent. 

Merci pour ce bonheur. J'admire votre sagesse et votre simplicité. Dommage que le soutien de votre famille vous ai manqué mais "l'obstacle est matière à action." J'espère que maintenant ils vous comprennent mieux. Surtout ne changez rien vous êtes quelqu'un d'extraordinairement humain et c'est le plus important. Je partage votre opinion sur la générosité du peuple Africain qui malgré son dénuement fait toujours contre mauvaise fortune bon cœur. Nous avons beaucoup à apprendre, nous qui sommes de permanents insatisfaits. 

J'ai parcouru le désert Marocain dans le cadre confortable et sécurisant du Raid de l'amitié, rien de comparable avec votre aventure, mais la lecture du zèbre m'a rappelé beaucoup de souvenirs. De mon voyage, je garderai toujours comme image celle d'un petit berger pieds-nus dans la neige et la nuit courant après la voiture pour m'offrir une pierre fossilisée. Quelle leçon d'humanité. Nous avons distribué beaucoup de matériel scolaire mais c'est bien peu par rapport au besoin existant. Faire éditer ce livre, c'est vraiment fantastique, vous allez apporter un bonheur immense et faire rêver beaucoup de personnes. Votre générosité et votre grandeur d'âme font de vous un être d'exception. Merci pour eux. Je trouve votre site à l'image de votre livre très bien fait. Félicitations et merci pour les images qui sont fantastiques!  Vous serait-il possible de m'envoyer une photo dédicacée? Merci pour ce que vous êtes et ce que vous faite pour les autres. Je vous souhaite beaucoup de bonheur et de succès dans la vie. J'espère que votre livre sera diffusé plus amplement car vous le méritez. Tous mes encouragements à poursuivre vos aventures et à faire connaître votre zèbre.

Merci encore!

 

Delphine

 

 

 

Bonjour chris,

 

Je viens de finir ton livre, je me permet de te tutoyer car pendant ton aventure malgré le peu de place qu'il y avait dans ton zèbre je me suis senti à la place du "co-pilote". Je tenais juste à te rendre le petit hommage modeste d'un vendeur de téléphones de 22 ans qui à enfin lu ton livre! et qui tiens à te dire un grand bravo autant pour l'écriture de ce livre que ton aventure digne d'un INDIANA JONES qui parait à mes yeux beaucoup moins aventurier que sa tenue!

 Je tenais également à revenir sur le chapitre intitulé"ALLER AU BOUT DE SES REVES", qui permettra je le souhaite, pour une partie de tes lecteurs d'éclairer pourquoi pas, leur vie future et pour d'autres et de cela j'en suis sûr, d'éclairer moins leur chambre pendant la lecture de ton bouquin!!

Pour ma part, ce passage m'a boosté et je t'en remercie.

 

 

Bonjour,

 

Je vous ai découvert l'autre jour sur Voyage ,une des chaînes de télévision que je regarde le plus, et vous m'avez donné l'envie de découvrir votre site. Je suis moi même un passionné de l'Afrique et j'ai pas mal bourlingué dans des endroits reculés, mais ce que vous avez réalisé est tout simplement fantastique !! Vous êtes allé au bout de votre rêve et votre formidable volonté a fait le reste .

Ne soyez pas désabusé par les personnes qui n'y ont pas cru ,c'est dans ces moments que l'on s'aperçoit qu'elles sont nombreuses , mais en fait leur monde est si étriqué qu'elles en sont prisonnières!!  Vous avez goûté un plaisir rare, celui de la liberté absolue et de la solitude suprême, même si parfois vos observateurs étaient les serpents!!

Félicitations sincères ,en espérant que vous vivrez à nouveau de merveilleuses aventures !!

 

Baba.

 

 

Bonjour Chris,

 

Bon en deux mots j'ai les larmes aux yeux. Cela fait deux heures que je traîne mes guêtres sur ton site et je suis touché au plus profond de moi-même. J'aime l'Aventure et la façon dont tu l'abordes, cette façon de se préparer en dépit de la raison du grand nombre, se préparer aussi minutieusement, avec aussi peu de moyens, se préparer disais-je à ce à quoi on ne peut se préparer c'est à dire l'inconnu. 

Je me régales de ce que je viens de lire. C'est une leçon à tous les charlots qui partent à l'aventure avec une débauche de moyens (que d'ailleurs ils ne maîtrisent pas...) et qui ont oublié que l'aventure c'est aussi et surtout de la volonté, du courage, et une quête dans laquelle personne ne doit intervenir si ce n'est l'intéressé. 

Je trouve que ce que tu as fait et dit est remarquable et en même temps très simple et honnête.

J'ai du mal à écrire ce que je ressens cependant saches que je suis en admiration. 

J'en crois pas encore mes yeux de ce que j'ai lu. C'est fabuleux.

Voilà ce n'est qu'un modeste témoignage d'un aventurier qui a la même conception que toi de l'engagement et du dépouillement dans l'engagement. 

J'ai encore plein de choses à te dire mais je ne trouve pas mes mots.

Bon courage pour tes aventures désormais littéraires!

Courtoisement

David

 

 

Bonjour,

 

J'ai quatorze ans et, bien que très jeune, je comprends assez bien votre ouvrage que je qualifierais de Best-seller si j'étais anglophone. Plus sérieusement, je trouve votre livre très bien écrit et très bien ordonné. C'est le premier livre de plus de 400 pages que j'ai lu et qui m'ai autant intéressé. Au nom des lecteurs qui ont lu votre livre je vous remercie de nous avoir "pondu" un chef-d'œuvre pareil 

(je plains ceux qui n'ont pas encore lu votre livre).

 Congratulations donc.

 Sincèrement,

 

 

 

Cher Chris,

Je m'appelle Jennifer et je viens de terminer de lire votre livre, qui contrairement a votre zèbre n'a pas traverse le désert du Sahara mais l'océan Atlantique. En effet j'habite en Californie de cote de San Francisco et une de mes meilleure amie m'a beaucoup parle de vos aventures et m'a envoyé votre livre, dés sa parution. Je trouve bien regrettable que ce livre ne soit pas diffuse a plus grand échelle, car outre le fait de nous faire rire et vibrer de peur en même temps que vous il nous apprend aussi une belle leçon de modestie et remet la valeur de chaque chose a sa place. Je suis aller visiter le Grand Canyon la semaine dernière (de manière beaucoup moins aventureuse que vous le Sahara), mais cet endroit crée par la nature impose le respect et m'a permis de mieux comprendre ce que vous avez pu ressentir, même si je dois être loin de la réalité car je ne suis pas partie en solitaire a la découverte de nouveaux sentiers pas encore foules par le pied de l'Homme. Je trouve aussi dommage que les media n'ont pas décide de raconter votre histoire, même si les images manquent, il suffit de vous lire et je suppose de vous écouter pour y être, car ensuite aucune image aussi belle soit-elle ne peut montrer ce que vous avez réellement vu (un peu comme moi pour le Grand Canyon qui reste très difficile a décrire). Si jamais vous passez du cote de San Francisco n'hésitez pas a me contacter, je serai très flattée de rencontrer quelqu'un ayant vécu de si grandes choses. 

Sincèrement 

Jennifer  (San Francisco, Californie) 

 

 

 

Cher CHRIS bonjour,

 

J'ai eu plaisir à naviguer sur votre site et surtout à découvrir votre histoire. Cela m'émue car vous avez une façon de vous exprimer que j'adore, et ça, j'apprécie énormément. Je ne sais pas trop quoi vous dire, sinon vous féliciter pour votre forte personnalité mais aussi pour tout les moment de bonheur que vous apportez aux personne qui ont eu l'occasion de lire se magnifique chef-d'œuvre.

Vraiment, merci.

 AUDREY fidèle admiratrice.

 

 

 

Bravo pour votre ouvrage, et votre courage d'avoir accompli cet exploit. Je vous ais entendu a SUD RADIO un samedi après midi et les quelques commentaire que vous avez fait a la radio mon décider d'acheter le livre. Encore Bravo!!! 

julien 

 

 

 

Bonsoir Mr SAUNIER,  

 

Votre livre est inclassable. 

C'est le plus beau livre d'aventure que j'ai lu depuis très longtemps. Au fait, merci pour le petit "clin d'œil réunionnais",... Un vrai choc pour moi, le rhum , les bagarres, les coups de couteaux... Authentiques ! le coup des macaques également j'ai vécu cela, je peux témoigner (souvenirs militaires en France). Surtout ne changez pas votre style.

Amicalement 

J Philippe (île de la Réunion)

 

 

 

Bonsoir,

 

          J' ai lu votre livre et je le prête demain à un Ami de 90 ans. Je puis vous dire que je me suis régalé. Je voulais vous signaler que lorsque un être humain dépare dans notre société, il est mis de côté par des gens qui n' ont aucune intelligence ( ce ne sont pas les diplômes qui traduisent l' intelligence..........). Il est vraiment dommage que vos copains n' aient pas compris qu' avec vous, ils allaient apprendre plus vite et mieux qu' à l' école, des choses que l' on ne trouve dans aucun manuel scolaire. L' enrichissement aurait été pour eux extraordinaire. Par contre, avec le recul vous êtes passé auprès de la mort et le fait de partir seul était suicidaire. Il est bien évident, comme vous le dites, cette expérience vous a apporté une autre façon de voir la vie et d' appréhender les évènements avec une autre philosophie qui ne peut que vous enrichir sur le plan humain. N' est-ce pas là l' essentiel? La nature est cruelle où toute bête blessée ou en mauvaise santé sera la proie inexorable des prédateurs mais le monde humain n' est-il pas plus méchant où la jalousie, la bêtise, l' inintelligence et le savoir vivre sont de mise entre les êtres parfois d' une même famille entre parents, frères et sœurs pour des histoires vénielles et plus lamentables d' argent avec les héritages. Encore je vous adresse mes félicitations pour ce livre et je ne manquerai pas de vous transmettre les réflexions de mon Ami à qui j' ai dit qu' il allait se retrouver ( en partie ) dans les expériences que vous avez faites.

Bien cordialement.

 

André B

 

 

 

Monsieur, 

 

J ai lu votre livre qu'un ami m'a prêté sachant que je me préparais à aller au Sahara avec quelques copains.  De retour à Toulouse, difficile de reprendre une vie au quotidien pourrie par ces info à outrance, abîmée par ces gens qui n'ont aucun recul ni philosophie sur la vie. Je me plonge dans votre bouquin et là je repars dans votre voyage. Je suis sous le charme de votre extraordinaire aventure. Je vais rendre le livre à mon ami et aller acheter mon exemplaire, je vous dois au moins cela. Dans quelque mois je vais repartir au Sahara, cette fois ci avec mes quatre enfants et mon épouse afin qu'ils sachent ce que c'est de dormir dedans, épaulé par des 4*4 et des GPS puissant, petite aventure qui me laisse apercevoir tout le relief de votre expérience. 

Merci à bientôt 

Gérard. 

 

 

Bonjour Chris,

J'ai une amie, qui, me voyant regarder ce livre posé sur la table de son salon, me propose de le lire...
C'est le zèbre qui avait attiré mon attention mais honnêtement l'étiquette "100% vécu" m'avait freiné. Travaillant pour la TV, les logos de ce genre ou "vu à la TV" ce n'est pas nécessairement pour moi un signe de qualité...
Le livre a traîné quelques semaines sur ma table de nuit puis finalement, curieux de savoir si il y avait quelques description de l'engin en photo, je l'ai ouvert et finalement je ne l'ai pas refermé avant la fin.

Je me suis fait prendre par les premiers chapitres du cancre bidouilleur que tout le monde fuit parce qu'il n'est pas fait comme tout le monde. Dans ces chapitres il y avait largement de quoi m'identifier au personnage. En lisant ce livre j'ai eu plaisir à voir que je ne suis pas si anormal et qu'il y en avait même au moins un plus jobard que moi (oui, quand même s'irradier aux rayons X.. vous avez mis la barre haute ;-). En lisant ce livre, j'ai eu une preuve de plus que j'avais suivie le bon chemin : restez soit même, croire en soit, et réaliser ses rêves. En lisant ce livre j'ai retrouvé des convictions, un entêtement, un courage que j'avais mis de coté. Mon rêve était de faire un métier aussi bien technique, qu'artistique et j'ai trouvé ma voie dans le montage vidéo mais après 15ans d'immersion dans le royaume Télé, celui du superficiel, des fashions victimes, des gadjetophiles et des drogués, sans pourtant manger de tout ça, je crois que je m'étais quand même un peu égaré.

Alors merci pour avoir inventé ce système de navigation qui marche toujours aujourd'hui à travers votre histoire.

Xavier S.

 

 

C'était en début d'après-midi et mon ami m'a dit :"Mon cousin Eric m'a téléphoné ce matin et il m'a invité à manger avec un gars qui fait des choses extraordinaires, il a écrit un bouquin où il raconte un voyage dingue au Sahara avec sa bagnole ! Il faut que tu lises ça c'est super !" Et sur ce il se lève, cherche un bouquin et me le donne.  Je n'avais aucune envie de lire les aventures d'un type dans le Sahara aujourd'hui, ni même un autre jour me semblait-il...  En fin d'après-midi j'ai ouvert Un zèbre au Sahara et depuis, j'ai assisté à tous les préparatifs et je navigue à vos côtés. Nous venons de sauver deux anglais...  Je trouve votre livre passionnant ! Quelle bonne idée de commencer par vos découvertes enfantines ! Quel régal que de lire la façon dont vous avez appris à jouer du piano dans le noir !  Du coup, passionnée par ce que vous avez vécu enfant, j'ai tourné les pages, allant de surprise en surprise ! Votre façon d'écrire est belle et vous me faites beaucoup rire. Merci. Bonne soirée et merci encore pour votre livre que je ferai connaître autour de moi.

Marie.

 

 

 

 

Retour au menu   ou   Suite (Comment se procurer le livre)