Le zèbreLe matériel de l'expédition  Comment se procurer le livre UN ZEBRE AU SAHARA de Chris Saunier L'auteur Le matériel de l'expédition Le trajet

  En 1980, ce passionné d'électronique met au point l'ancêtre du GPS, mais fonctionnant sans satellites. Pour tester cette ultime trouvaille, il en équipe naturellement sa propre voiture.  Très vite, les résultats dépassent toutes ses prévisions.   Devant le succès obtenu, il décide alors de réaliser un vieux rêve de gosse : traverser le désert du Sahara sans emprunter aucune piste !   Il est encore très loin d'imaginer le rude voyage qui l'attend.   Après deux ans de préparation méticuleuse, il se lance enfin, seul, entre ciel et sable, sans aucun appui ni assistance.  Il n'a alors que 21 ans, mais sa détermination et son enthousiasme le conduiront au plus profond d'un désert où toute vie semble impossible.                       100 % Vécu  

Page d'accueil  Résumé du livre  L'auteur  Lire un chapitre  La vipère a cornes  Le Zèbre  Le matériel  Le trajet  Tempêtes de sable 

De l'eau comme carburant  Conférences, rencontres et dédicaces  Radio  Presse  Internet  Télévision   La tournée au JAPON 

  <= Le site en Japonais   Le modèle réduit   Le courrier des lecteurs  Comment se procurer le livre  Remerciements  Contact

 

 

ancien "tosmetre" reconverti en contrôleur de charge des batteries

 

Pour entreprendre ce voyage au bout du monde, j’avais prévu d’équiper ma voiture avec de nombreux appareils. 

Bien entendu, pas question de les acheter et cela pour une raison très simple : la majorité d’entre eux 

n’existaient pas dans le commerce. Ils étaient le fruit de mon esprit bouillonnant et correspondaient à 

un besoin que personne ne semblait avoir eu avant moi. De plus, mon budget étant dérisoire, 

je n’avais donc pas le choix, je devais tout me fabriquer à partir de matériel de récupération, 

comme cet ancien "tosmetre" reconverti en contrôleur de charge des batteries. 

 

Afin de concevoir et de mettre au point l'ordinateur du zèbre, mes pauvres voltmètres ne suffisaient plus.

Pour vérifier la présence de signaux électriques de quelques microsecondes, pas question, non plus, 

d'y brancher une simple ampoule. Je devais absolument me procurer un oscilloscope. 

Comme son nom l'indique, cet appareil permet d'afficher et de mesurer des "oscillations électriques" 

très rapides, sur un petit écran de verre. 

ancien oscilloscope

 

Comme on peut le voir sur cette photo, les oscilloscopes des années 80 avaient beaucoup de défauts. 

En plus de leur prix exorbitant, ils étaient lourds, encombrants et surtout  très fragiles. 

Leurs tubes cathodiques en verre se déréglaient à la moindre vibration et pouvaient même 

imploser en cas de choc violent. Comble de tout, ils ne supportaient ni la chaleur 

ni la poussière. Pas du tout adaptés, donc, pour mon expédition au Sahara. 

 

J'avais donc décidé de fabriquer mon propre oscilloscope, avec comme condition de départ, 

tout l'opposé des modèles de l'époque : 

robustesse, faible consommation électrique, portabilité, miniaturisation, résistance à la chaleur et à la

poussière, facilité de réparation, faible coût et, surtout, un écran extra plat qui ne risque pas d'imploser.

 

 Cette année là, sans même le savoir, j'ai conçu et réalisé le tout premier oscilloscope extra plat, 

double trace à mémoire, muni d'un écran à LED. 

 

led

 

A force de fabriquer une multitude d'appareils de très petites tailles, des alimentations, des générateurs 

de toutes sortes, etc,  j'ai trouvé plus judicieux de les regrouper dans un même boîtier. Ca simplifierait 

énormément leur interconnexion.

 

Comme d'habitude, le coffret fut réalisé en soudant, entre elles, des chutes de circuits imprimés. 

Tous mes boîtiers de l'époque étaient conçus de la même façon. 

 

Ainsi donc naquit

 

"La Bête"

 

Un appareil de dépannage et de mise au point qui servait de fer à souder, d'alimentations réglables, 

de générateur de signaux, de haute tension, de chargeur de batterie, de lampe, d'émetteur récepteur, de multimètre, 

et surtout d'oscilloscope double trace à mémoires. 

Tout ceci fonctionnant en totale autonomie, sur sa batterie interne.

 

"La Bête",  un appareil de dépannage et de mise au point qui servait de fer à souder, d'alimentations réglables, de générateur de signaux, de haute tension, de chargeur de batterie, de lampe, d'émetteur récepteur, de multimètre, et surtout d'oscilloscope double trace à mémoires. 

 

"La Bête",  un appareil de dépannage et de mise au point qui servait de fer à souder, d'alimentations réglables, de générateur de signaux, de haute tension, de chargeur de batterie, de lampe, d'émetteur récepteur, de multimètre, et surtout d'oscilloscope double trace à mémoires. 

 

"La Bête",  un appareil de dépannage et de mise au point qui servait de fer à souder, d'alimentations réglables, de générateur de signaux, de haute tension, de chargeur de batterie, de lampe, d'émetteur récepteur, de multimètre, et surtout d'oscilloscope double trace à mémoires. 

 

"La Bête",  un appareil de dépannage et de mise au point qui servait de fer à souder, d'alimentations réglables, de générateur de signaux, de haute tension, de chargeur de batterie, de lampe, d'émetteur récepteur, de multimètre, et surtout d'oscilloscope double trace à mémoires. 

 

"La Bête",  un appareil de dépannage et de mise au point qui servait de fer à souder, d'alimentations réglables, de générateur de signaux, de haute tension, de chargeur de batterie, de lampe, d'émetteur récepteur, de multimètre, et surtout d'oscilloscope double trace à mémoires. 

 

 

 

 

 

LES PUPITRES DE COMMANDE

 

 

Voici l'un des 4 pupitres permettant de piloter le système de navigation du Zèbre.

Chaque point servait, à la fois, d'interrupteur et de voyant lumineux.

Ces tableaux de commande étaient fixés au plafond de la voiture, juste au dessus de moi. 

Plusieurs raisons justifiaient cette décision :

 

1.      Ils n'étaient pas exposés à la lumière du soleil.

2.      Aussi haut, il ne risquaient pas d'être heurtés par des objets en mouvement.

3.      Lisibilité maximum. En levant les yeux, je contrôlais rapidement l’ensemble des cadrans.

4.      Ainsi suspendus, le sable ne pouvait pas s’y déposer.

5.      Je gagnais de la place dans l’habitacle.

 

Vue arriere du cablage de l'un des 4 pupitres de commande de l'ancêtre du GPS.

Voici maintenant une vue arrière. 

 

 

 

 

 

 

 

 

UN SEXTANT

 

Modèle conçu à l'origine pour la navigation maritime, 

je l'avais modifié pour cette expédition terrestre au Sahara.

Il m'indiquait, par exemple, les distances ou les hauteurs des dunes.

 

 

 

 

 

 

 

plusieurs REGLES A CALCUL

 

regle à calcul FABER CASTELL

Ancêtres préhistoriques de nos calculatrices scientifiques, elle me permirent pourtant 

de mettre au point une bonne partie de l'électronique embarquée à bord du Zèbre.

 

regle à calcul GRAPHOPLEX

La même que celle ci, avait fondu sur la tôle brûlante du Zèbre, 

quelque part dans le désert mauritanien.

 

 

 

 

 

 

UN GROS STOCK DE

 JERRICANS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PELLE MILITAIRE

 

 

La célèbre pelle militaire pliante, fiable et indestructible. 

 

 

 

 

 

UN CHAPEAU DE BROUSSE

 

 

 

 

 

 

 

 

LES LUNETTES DE

 PROTECTION

 

 

 Les plus sombres que j'ai pu trouver, pour ne pas me

griller les yeux au soleil. C'était des lunettes de brasures.

Le nœud en fil électrique est d'époque. 

 

 

 

 

 

 

UN FOUET DE trois METRES

 

 

 Au début, pas facile à manipuler, mais après un bon apprentissage, 

je pouvais éloigner les serpents cachés sous le sable, à bonne distance.

 

 

 

 

 

PAPIERS ET CARTES

 

 

Passeport, permis de conduire et cartes routières.

 

 

 

 

 

 

 

 

DES REVUES TECHNIQUES

 

Un bon paquet de revues techniques, indispensables pour les réparations d'urgence.

 

 

 

 

 

DES SARDINES A L'HUILE

 

Une centaine de boîtes comme celle-ci. 

 

 

La sardine à l'huile est un repas complet à elle seule. 

D'un apport calorique important, elle contient 

phosphore, calcium, vitamines B3 et B6 

(qui aide à lutter contre le stress).

La moitié de ses lipides sont les fameux Omega 3 

qui augmente le "bon cholestérol" 

et protège notre système cardiovasculaire. 

La sardine baigne dans l'huile d'olive dont les qualités 

thérapeutiques ne sont plus à prouver. 

Pour finir, la boîte métallique, facile a transporter, réutilisable, 

qui gèle difficilement et ne se dilate pas à la chaleur.

Elle est donc parfaitement adaptée aux conditions extrêmes.

 

 

Durant cette expédition et son année de préparation, j'ai 

ingurgité plus de sardines que dans tout le reste de ma vie.

 

. . . Depuis, j'évite . . .

 

 

 

Et pour finir, la fameuse clé, aussi précieuse que ma clé de contact, 

indispensable pour ouvrir ces p..... de boîtes de sardines. 

 

 

 

Retour au menu   ou   Suite (Le trajet)

 

Invention de l'ancêtre du GPS. Le site officiel de Chris Saunier. Celui qui prétend que le désert est vide, doit apprendre à regarder... 

Zèbre.  Simca 1100 break voiture zébrée . Expédition Sahara 82. Vipère a corne. . JJ Goldman. Victorinox. Survie. conférence. céraste. . Simca zébrée Simca zèbre

Tournée au Japon. En 1980, ce passionné d'électronique met au point l'ancêtre du GPS. 

Un appareil révolutionnaire qui permet d'indiquer précisément la position d'un véhicule, à la surface de la terre. Pour tester cette ultime trouvaille, 

il en équipe naturellement sa propre voiture. Très vite, les résultats dépassent toutes ses prévisions. Devant le succès obtenu, 

il décide alors de réaliser un vieux rêve de gosse : traverser le désert du Sahara, sans emprunter aucune piste ! 

Il est encore très loin d'imaginer le rude voyage qui l'attend. Après deux ans de préparation méticuleuse, il se lance enfin, seul entre ciel et sable, 

sans aucun appui ni assistance. Il n'a alors que 21 ans, mais sa détermination et son enthousiasme le conduiront au plus profond d'un désert 

où toute vie semble impossible. 100 % Vécu. "la SIMCA 1100 de mon père"  moteur a hydrogène equirando