Le zèbreLe matériel de l'expédition  Comment se procurer le livre UN ZEBRE AU SAHARA de Chris Saunier L'auteur Le matériel de l'expédition Le trajet

  En 1980, ce passionné d'électronique met au point l'ancêtre du GPS, mais fonctionnant sans satellites. Pour tester cette ultime trouvaille, il en équipe naturellement sa propre voiture.  Très vite, les résultats dépassent toutes ses prévisions.   Devant le succès obtenu, il décide alors de réaliser un vieux rêve de gosse : traverser le désert du Sahara sans emprunter aucune piste !   Il est encore très loin d'imaginer le rude voyage qui l'attend.   Après deux ans de préparation méticuleuse, il se lance enfin, seul, entre ciel et sable, sans aucun appui ni assistance.  Il n'a alors que 21 ans, mais sa détermination et son enthousiasme le conduiront au plus profond d'un désert où toute vie semble impossible.                       100 % Vécu  

Page d'accueil  Résumé du livre  L'auteur  Lire un chapitre  La vipère a cornes  Le Zèbre  Le matériel  Le trajet  Tempêtes de sable 

De l'eau comme carburant  Conférences, rencontres et dédicaces  Radio  Presse  Internet  Télévision   La tournée au JAPON 

  <= Le site en Japonais   Le modèle réduit   Le courrier des lecteurs  Comment se procurer le livre  Remerciements  Contact

 

 

Vue de l'extérieur, ma voiture zébrée pouvait passer pour une loufoquerie d'étudiant. En revanche, dès qu'on jetait 

un coup d'œil à l'intérieur, elle ressemblait au cockpit d'un avion. Les équipements étaient robustes et fonctionnels. 

Pas de frime ni de babioles inutiles. Les curieux appareils qu'on y croisait et les torons de fils qui descendaient le 

long des arceaux ne laissaient aucun doute. On voyait immédiatement que ce véhicule allait vivre quelque chose 

de pas ordinaire. Ca  crevait les yeux ! Encore fallait-il prendre la peine de regarder.

 

 

 

 

    Quelques semaines après avoir peint ma voiture en zèbre, les derniers copains prirent le large. Entre moqueries et 

méchanceté, la honte de fréquenter un type à la voiture probablement aussi zébrée que sa cervelle fut la plus forte. 

Quand l'amitié prend la couleur d'une voiture, c'est plutôt triste. Ce fut une année d'extrême solitude, que je 

ne souhaite à personne. Aucun de mes amis n'eut le cœur assez clair pour le voir. Je découvris que la force de 

l’amitié s'était effritée devant la honte de me fréquenter. Plusieurs fois, je faillis tout abandonner. Autour de moi, 

c'était le vide et je souffrais trop de cette solitude forcée. Elle devenait de plus en plus pesante. Le simple fait 

de croiser mes anciens copains me collait les nerfs à fleur de peau. Du coup, n'ayant personne à qui parler, 

je passais tout mon temps libre à finir de préparer mon voyage. 

Ce soir là, j’étais à deux doigts de tout laisser tomber, quand un événement inattendu allait tout faire basculer… 

En allumant l’autoradio, une surprise m’attendait. Dans mon vieux poste, un chanteur encore méconnu répétait 

inlassablement qu'il fallait justement aller "au bout de ses rêves". Je posais aussitôt mes outils et montais 

le volume pour écouter l’interview de l’artiste. Un certain J.J.Goldman réagissait tranquillement aux questions 

du journaliste et chaque réponse avait un goût de vérité. Je restais immobile à l’écouter dire tout haut ce que 

je pensais tout bas. Cette nuit là, sans le savoir, J.J.Goldman allait changer le cours de ma vie. 

Sans lui,  j'aurais probablement tout laissé tomber. Ces encouragements furent les seuls dont je disposais. 

Cet unique soutien me permit pourtant de ne plus jamais baisser les bras et de parvenir au terme de cette expédition. 

 

Sans même le savoir, cet artiste de génie m'a épaulé bien plus qu'il ne le saura jamais. Depuis, ses magnifiques 

compositions continuent de bercer ma vie. Difficile de croire que je puisse devoir autant à cet auteur inaccessible 

...et pourtant... 

 

    Je suppose que tous les gens qui ont fait quelque chose de différent et qui sont allés au bout de leurs idées 

ont connu cette solitude intérieure qui fait si mal. On intrigue, on dérange et l’entourage s'écarte. 

Cette blessure douloureuse vous fait vivre seul, au milieu des autres, comme si vous étiez transparent. 

J’ai tenté de pardonner à tous ceux qui m’ont lâchement laissé tomber au moment où j’avais tant 

besoin d’appui. Ils ne savent pas le mal qu'ils m’ont fait. Ils m’ont tellement déçu, tellement durci le cœur, 

que j'ai mis longtemps à oublier.

 

Aujourd’hui, je regrette beaucoup de n’avoir pu partager les préparatifs de ce voyage avec quelqu'un. 

Autour de moi, c'était le vide. Je n’ai jamais reçu une parole d’encouragement. A aucun moment, je n’ai senti 

une main sur mon épaule. Personne ne voulait être aperçu en compagnie d'un hurluberlu de mon espèce. 

J’allais de déception en déception. Cette épreuve m'a durement enseigné à ne compter que sur moi-même. 

Elle m'a aussi appris que mon cœur n'est pas étanche.

 

En revanche, je voudrais remercier la petite équipe de proches que j’ai rencontré ensuite, et qui, elle, 

ne s’est pas arrêtée à la couleur de la voiture. Leur confiance remarquable m’a poussé à rédiger ce livre authentique, 

avant que cette aventure ne tombe définitivement dans l’oubli.

 

Merci donc à :

J.J.Goldman.

Je reste convaincu que la sincérité de ses paroles a dû venir en aide à bien d'autres que moi. 

  

 

                                Thomas Mintzior, radioamateur multi-licences. Ami loyal et dévoué

                                                         que j'aurais aimé rencontrer beaucoup plus tôt. Toujours là pour me mettre des coups 

                                                        de pieds au... 

 

                                        www.victorinox.com La prestigieuse société www.victorinox.com 

                                                        Pour avoir imaginé, conçu et fabriqué des couteaux suisses aussi robustes qu'astucieux. 

                                                        Pas l'une de ces pâles copies avec des lames en boîte de conserve recyclée mais un vrai 

                                                        Victorinox, réputé indestructible ! A peine plus gros qu'un tube de colle, ce fleuron de la 

                                                                technologie suisse représente, à lui seul, une caisse à outils ambulante. Il m'a sorti des pires 

                                                        galères et m'a sauvé la vie un nombre incalculable de fois. L’ingéniosité invraisemblable de 

                                                        ses multiples ustensiles et le soin apporté à sa finition en font un objet précieux que chacun 

                                                        se devrait de posséder.

 . 

                                NICO Nicolas, ce grand passionné de Toulouse, pour ses idées et ses

                                                         conseils qui permettent toujours d’avoir une autre vision des choses. Photographe

                                                         remarquable et rédacteur infatigable.

 

                                Kyoko Takeda de Tokyo. Courageuse petite japonaise, toujours un

                                                        téléphone a l'oreille. parfaite représentante de la modestie et de la délicatesse Nippone. Merci

                                                        pour ton travail de recherche dans les archives du Japon.

 

                                EVELYNE FOLCH Evelyne (dite la torero). Pour sa patience d'ange durant les longues

                                                        heures passées devant l'écran de son ordinateur, à corriger le millier de fautes d'orthographe

                                                        que j'ai réussi à faire. Comment oublier ça.

 

                                Bazza AL-Batni, écrivain koweïtienne de talent et pionnière dans un

                                                        pays où les femmes ont affirmé courageusement leur présence remarquable dans tous les

                                                        domaines. Nos différences de langues, de religions et de cultures furent une richesse. Ses

                                                        savants conseils n'ont cessé d'éclairer ma route durant les trois années d'écriture de ce livre.

 

                                Bernard GIUILY qui a imprimé la toute première affiche et qui n'a

                                                        cessé de m'épauler depuis la sortie de ce livre. Généreux, disponible, toujours à l'écoute, 

                                                        un conseil à droite, un coup de main à gauche, une richesse d'homme. 

 

                                Antoine Henri, ex-baroudeur qui a roulé sa bosse aux quatre coins 

                                                        de la planète. De la jungle tropicale aux déserts brûlants, il a ramené cette conduite de vie aussi

                                                        droite que son regard. Aujourd'hui Expert en sécurité et en survie, il est aussi à l'aise en zone

                                                        urbaine que dans la brousse. Un modèle d'adaptation, aux savants conseils que je m'efforce

                                                        de suivre.

 

                                JADE  FU WEI Jade FU Wei, audacieuse étudiante qui n’a pas hésité à quitter sa Chine

                                                        natale dans le but de poursuivre ses études en France. Enfant du pays de la sagesse et future

                                                        diplomate pleine d’avenir.

 

                                Thierry Fouche, photographe remarquable et développeur graphiste

                                                        passionné. Après un très grave accident, il s’est pourtant arraché de son fauteuil roulant et 

                                                         a réappris à marcher. Un exemple de volonté devant lequel mon voyage au Sahara semble

                                                        bien mince. 

 

                                Marie Noëlle Le Henne. Un grand merci a toi pour m'avoir confié ton

                                                        amitié, alors que mes derniers copains s'enfuyaient lâchement, effarouchés par les zébrures de

                                                        ma voiture. Passe le bonjour à la Bretagne pour moi...

 

 

 

    Et d'une façon générale, tous ceux qui, par leur soutien ou leurs conseils, 

ont permis que vingt ans après, ce livre voit le jour.

 

 

 

 

 

Retour au menu   ou   Suite (Accueil)